Lexique

ABCDEFGHIJKLM
NOPQRSTUVWXYZ

 A

Aéraulique :

Science et technologie appliquées à l'air comprenant le traitement, le transport, la distribution et la diffusion de l'air pour le confort, l'hygiène, la santé, la sécurité des travailleurs en usine, les procédés industriels et la protection de l'environnement.

Appel d’offres :

procédure qui permet à un commanditaire, le client (le maître d'ouvrage), de faire le choix de l'entreprise (le titulaire) la plus à même de réaliser une prestation de travaux, fournitures ou services. Le but est de mettre plusieurs entreprises en concurrence pour fournir un produit ou un service.
Voir aussi : Cahier des charges, Maître d'œuvre

 C

Caténaire :

câble constitué de cuivre pur ou d'alliage de cuivre suspendu à l'horizontal au-dessus des lignes de chemins de fer. Il sert à alimenter les trains en électricité.

Centre d’acheminement et de transit :

c’est l’endroit où l’électricité est réceptionnée et répartie à tous les différents clients.

Cahier des charges :

document contractuel qui définit les spécifications de base d'un produit ou d'un service à réaliser, les modalités d'exécution, les objectifs à atteindre et l’encadrement de la mission. Le cahier des charges sert à s'assurer que tout le monde est d'accord. Il sert ensuite à sélectionner le prestataire et à organiser la relation tout au long du projet. Il est considéré comme un référentiel à la bonne démarche du projet, pour toutes les parties.
Voir aussi : Appel d'offres, Maître d'oeuvre

Courant faible :

Courant électrique circulant sous une très basse tension, utilisé notamment pour la transmission d’informations (réseaux informatiques ou téléphoniques par ex.). Un courant faible a une intensité de quelques milli ampères (mA) voire moins.
Courant faible = transport d’information/ données
Il s'oppose au "Courant fort" qui est un courant électrique utilisé pour transporter de l’énergie électrique.
Courant fort = transport d’énergie
Voir aussi : Tension

 D

Développement durable :

Développement qui répond aux besoins de la génération actuelle tout en préservant les besoins des générations futures.
Le développement durable revêt 3 dimensions :
il doit être fiable sur le plan environnemental, équitable au niveau social et efficace économiquement.
La limitation des rejets d'émissions polluantes, le développement de nouvelles technologies permettant de mieux maîtriser et d'économiser les ressources énergétiques font des métiers de l'installation électrique et climatique un contributeur notable aux problématiques environnementale et économique posées par l'énergie.
Voir aussi : Efficacité énergétique

Domotique :

regroupe l'ensemble des techniques et technologies permettant de superviser, d'automatiser, de programmer et de coordonner des tâches de confort, de sécurité et de maintenance dans l'habitat individuel ou collectif et par extension dans les bâtiments (parfois appelée immotique).
Programmation à distance de la mise en marche d'appareils électriques, surveillance et alarme, gestion des accès, détection de dysfonctionnements sont des exemples d'utilisation de la domotique.
Chaque équipement / fonction est relié à un système central qui assure la gestion de l'ensemble des équipements : la gestion technique centralisée (GTC).
Voir aussi : Fibre optique, NTIC, VDI

 E

Efficacité énergétique :

rapport entre ce qui peut être récupéré utilement d’une machine ou d’un système, sur ce qui a été dépensé, pour la faire fonctionner. Un appareil est dit efficace en énergie quand il consomme moins d'énergie pour un même service rendu. Par conséquent, l'augmentation de l'efficacité énergétique est une piste d'économie importante.
Voir aussi : Développement durable

 F

Fibre optique :

Fil en verre très fin qui a la propriété de conduire la lumière et sert dans les transmissions de données.
Elle permet un débit d'informations très supérieur au câble et supporte un réseau « large bande » par lequel transitent en simultané la télévision, le téléphone ou bien les données informatiques.
Voir aussi : Domotique, NTIC, VDI

Fission :

phénomène par lequel le noyau d'un atome lourd (uranium ou plutonium) est divisé en plusieurs autres, plus légers. Cette réaction se traduit par l'émission de neutrons et un dégagement d'énergie très important.
La chaleur produite lors de la fission peut être utilisée pour transformer de l'eau en vapeur, permettant ainsi d'actionner une turbine, pouvant produire directement de l'énergie mécanique, puis par l'intermédiaire d'un alternateur, de l'électricité. C'est cette technique qui est à l'œuvre dans les réacteurs nucléaires destinés à produire de l'électricité.

 G

GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur) :

La Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur est une méthode de gestion, assistée d'un logiciel, destinée aux services de maintenance d'une entreprise, afin de l'aider dans ses missions.

Groupe électrogène :

dispositif autonome capable de produire de l'électricité. La plupart des groupes sont constitués d'un moteur thermique qui actionne un alternateur. Leur taille et leur poids peuvent varier de quelques kilogrammes à plusieurs dizaines de tonnes. La puissance d'un groupe électrogène s'exprime en kVa (Kilo Volt Ampère).
Les groupes électrogènes sont utilisés soit dans les zones que le réseau électrique ne dessert pas, soit dans des bâtiments afin de pallier une éventuelle coupure d'alimentation électrique.
Ils fonctionnent à partir de tous les carburants. Les plus fréquents sont l'essence, le gazole, le gaz naturel, le GPL, les bio-carburants et pour les plus puissants le fioul lourd.

 H

Hygrométrie :

c’est « l'humidité relative » de l'air, à savoir la quantité de vapeur d'eau que ce même air contient. L’hygrométrie ne prend pas en compte l'eau présente sous forme liquide.

 L

Liaisons hertziennes :

liaisons établies entre un ou plusieurs points distants (relais), par le biais d’ondes radio.

 M

Maître d’Ouvrage :

donneur d’ordre au profit de qui l’Ouvrage est réalisé. Il représente celui qui passe commande et il est souvent le client final.

Maître d’œuvre :

il est responsable devant le Maître d'ouvrage de la bonne exécution de la commande. Il est responsable du bon déroulement des travaux et joue un rôle de conseil dans le choix des entreprises qui vont les réaliser. Il est responsable du suivi des délais et des budgets selon les modalités définies préalablement avec l'/ (les) entreprise(s). qui réalise(nt) la commande.
Voir aussi : Cahier des charges

 N

NTIC ou TIC :

(Nouvelles) Technologies de l’Information et de la Communication. Elles désignent tout ce qui relève des techniques utilisées dans le traitement et la transmission des informations, principalement l’informatique, Internet et les télécommunications.
Voir aussi : Domotique, Fibre optique, NTIC

 O

Onduleurs :

Un onduleur est un dispositif d'électronique de puissance, permettant de délivrer des tensions et des courants alternatifs, à partir d'une source d'énergie électrique continue. C'est la fonction inverse d'un redresseur.
Un onduleur permet de corriger les dysfonctionnements de type microcoupures et d'assurer une continuité de l'alimentation électrique. Il permet de sécuriser les installations électriques.

 P

Poste de commande :

c’est le poste qui permet de gérer une machine ou autre appareil, à distance généralement. Il permettra de superviser une manœuvre par exemple.

Poste de livraison :

Point physique convenu entre un utilisateur et un gestionnaire de réseau pour l’exploitation d'énergie électrique.
Il regroupe l’ensemble des matériels électriques, situés entre, d'une part, le point de raccordement de l'installation au réseau public de distribution HTA, et d'autre part, les bornes de sortie du dispositif de sectionnement, ou de mise à la terre, situé immédiatement en aval des transformateurs de courants, associés au compteur du dispositif de comptage de référence, servant à la mesure des énergies active et réactive soutirées par l'installation, au point de livraison.

 R

Régulation du trafic :

c’est donner une certaine stabilité au trafic en essayant de le rendre le plus régulier possible. Le but est d’anticiper les perturbations et de les compenser.

Routage :

Mécanisme par lequel les données sont acheminées d'un équipement expéditeur jusqu'à leur destinataire. Tous les appareils connectés à Internet contiennent une table de routage.

 S

Sécurité incendie :

prévention des incendies dans un établissement exigeant l’intervention des secours extérieurs, avec des moyens adaptés.

 T

Turbines :

Une turbine est un dispositif rotatif destiné à utiliser la force d'un fluide (eau, vapeur, air, gaz de combustion).
L'énergie du fluide, caractérisée par sa vitesse, est partiellement convertie en énergie mécanique pour entraîner un alternateur, une pompe ou tout autre récepteur mécanique rotatif.

Tension (électrique) :

Différence de niveau électrique entre deux points d’un circuit électrique. Elle s'exprime en volts (V).

Nom

Abréviation

Valeur en courant alternatif

Valeur en courant continu

Haute Tension B

HTB

> 50 kV

> 75 kV

Haute Tension A

HTA

1kV < HTA < 50 kV

1,5 kV < HTA < 75 kV

Basse Tension

BT

 BT < 1kV

BT < 1,5 kV


Voir aussi : Courant faible / courant fort

TIC :

voir NTIC

Terrassement :

On appelle terrassement, les opérations consistant à modifier et préparer le terrain en vue de :
- la construction de bâtiments ou d'équipements;
- l’aménagement de leurs abords immédiats ;
- l’établissement des branchements d’égout et des branchements de canalisations diverses desservant ces bâtiments.

Topographie :

Technique de représentation graphique d'un terrain et de ses caractéristiques : plan, courbes de niveaux, forme, dimensions et identification des éléments concrets, fixes et durables existant à la surface du sol à un moment donné.

Transformateur :

appareil servant à modifier la tension, l'intensité ou la forme d'un courant électrique.
Un transformateur sert à convertir une tension alternative d'une valeur donnée en une tension d'une valeur différente. Ses principaux composants sont un noyau ferromagnétique, sur lequel sont bobinés 2 enroulements, le premier fait d'un conducteur de diamètre plus grand que celui du conducteur utilisé pour le second enroulement.
L'enroulement fait de fil de diamètre plus faible véhicule un courant alternatif au niveau de tension plus élevé et à l'intensité de courant plus faible; à l'inverse, dans le fil de diamètre plus important la tension est plus faible et le courant plus élevé que dans l'autre bobinage.

 V

VDI (Voix, Données, Images) :

concerne à la fois des réseaux destinés au téléphone, à la distribution de la télévision, ou des réseaux informatiques.
voir aussi : Domotique, Fibre optique, NTIC